L’univers de Silvia B. Quiti est contradictoire, si elle représente des étrons stylisés, elle les recouvre de feuille d’or créant ainsi un décalage fort entre la valeur de ce qui est représenté et le métal précieux utilisé.

Elle appelle ses concepts Duende, mot d’origine espagnol, tout comme l’artiste.
Pétries de références, ses oeuvres multiplient les niveaux de lecture, allant du jeu de mot le plus littéral à une réflexion plus complexe, interrogeant notions sociétales comme souvenirs personnels avec une apparente légèreté... [lire la suite]

Née en 1977 à Madrid (Espagne), de mère française et de père espagnol, Silvia B. Quiti arrive avec sa famille à Paris en 1983. Cette double culture est déterminante dans l'identité et le travail de l'artiste, mettant sans cesse en exergue dualité, contraste et dichotomie.
Née dans une Espagne juste sortie de la dictature Franquiste et assoiffée de liberté, Silvia grandit dans un milieu intellectuel où l'humour est utilisé comme palliatif aux tracas du quotidien.

Enfant contemplative et joyeuse, elle développe un univers raisonné et badin... [lire la suite]